Contribution de la Commission générale de terminologie et de néologie à la traduction de certains anglicismes dans la langue française

Nikolovski, Zoran (2013) Contribution de la Commission générale de terminologie et de néologie à la traduction de certains anglicismes dans la langue française. Actes du Colloque international « LANGUES ET MÉTIERS, LANGUES ET COUTUMES »,. pp. 170-183.

[img] Text
Contribution de la Commission générale de terminologie et de néologie à la traduction de certains anglicismes dans la langue française.pdf

Download (256kB)

Abstract

Une langue n’est pas un concept figée et fixée pour toujours. Elle est résultat d’une transformation millénaire et constante et bouge continuellement, c’est ce mouvement perpétuel qui progressivement transforme son lexique. Chaque année, une grande quantité de notions et de réalités nouvelles apparaissent, qu’il faut pouvoir désigner et nommer. Pour indiquer les réalités nouvelles, le français incorpore de nouveaux mots, les néologismes qui sont générés à partir du français ou empruntés aux langues étrangères. Dans tous les domaines de la vie, le vocabulaire s’enrichie incessamment et les professionnels, en communiquant, doivent employer des termes précisément dans leur langue. Les traducteurs doivent traduire décemment en français les textes techniques des différents domaines, et les citoyens doivent s’adapter à ces réalités, souvent très complexes pour eux. Pour que le français demeure vivant et soit en mesure d’exprimer le monde moderne dans toute sa diversité et sa complexité, il faut engager la néologie. L’objectif de cet article est de présenter la contribution de la Commission générale de terminologie et de néologie en tant que moyen de correction de certains termes étrangers, anglicismes, pénétrés dans la langue française. Nous allons élaborer un échantillon représentatif des anglicismes comme brainstorming (gestion, société), Kennedy round (politique, économie), incentive (économie, tourisme, psychologie), mobbing (psychologie), benchmarking (économie, gestion d'entreprise), broker (finances), factoring (finances), gap (économie), leasing (finances), outplacement (économie), revolving (finances), start-up (économie, gestion d'entreprise), couponing (commerce, publicité), duty-free (commerce, économie), franchising (commerce, droit), teasing (publicité). Tous les anglicismes que nous allons analyser sont aperçus en français après la Deuxième Guerre mondiale et font partie des domaines sociaux. Nous allons aussi exposer les propositions de cette commission, publiées dans les listes de termes annoncés au Journal officiel de la République française. De telle sorte, nous allons montrer l’influence de la langue et de la culture anglo-américaine sur la langue et la société française et l’intervention de l’État français dans certains domaines sociaux.

Item Type: Article
Uncontrolled Keywords: anglicisme, traduction, domaines sociaux
Subjects: Scientific Fields (Frascati) > Humanities > Languages and literature
Divisions: Faculty of Economics
Depositing User: Mr Dimitar Risteski
Date Deposited: 06 Jun 2017 09:29
Last Modified: 06 Jun 2017 09:29
URI: http://eprints.uklo.edu.mk/id/eprint/516

Actions (login required)

View Item View Item